Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 09:20



Bounas un lieu-dit de Bauduen .
Tous les ans et depuis trois ans l'association "le plancher des chèvres" organise un festival de musiques et théatres. Ah pardon! j'oubliais les ballades contéesdans la nature Bounassienne.
Pour faire plus ample connaissance avec l'association
 rendez vous sur son blog.en lien


Dés le début de l'après-midi, les enfants ont pu s'initier aux arts du cirque:Jonglage avec des foulards , des balles, marcher sur un ballon... un travail qui donna soif à plus d'un dans cette après-midi caniculaire.



Il fallait aussi reparé les petits bobos.

Tout le monde choississait les coins d'ombre.
Ici le mur d'expression ou petits et grands se sont lachés.








Les bénévoles de l'association s'accordaient un instant de repit après la préparation des repas , la mise en place du site, et cette soirée qui arrivait sûrement chaude.




Le bar était vide mais une affiche annonçait une nuit de contes avec "La grenouille blue" le 29 aout 2009 .
 Rendez-vous était donc pris pour la fin de l'été.

Et du micro vers 15H15, on entendit un appel pour une ballade contée animée par les baladons de Marseille et un départ sur le parcours-expo de la compagnie "Champs libres".
Nous choisissons de suivre ces derniers.



Notre présentateur nous invita à suivre le chemin de l'eau.
Ce mot réveille en nous de grosses angoisses.




Mais au contact de la compagnie "Champs libres",
ce fut 43 minutes de sourires, d'ironies,d'humour, de danses , d'acrobaties .
Tout y était..



Même si notre société se bat pour une goutte d'eau.



Même si nous essayons d'aller encore plus loin pour cette goutte d'eau.




 Même si Noe ne parvient par à nous sauver 

et se noit dans cette goutte d'eau.


(Heureusemnt ,le fils de Noé était là pour le sauver de la noyade dans cet aquarium,et requisisionné ses "playmo" et "barbie" qui avaient sejournés dans la goutte d'eau.)



 Même si le combat
 furieux que se sont livré ces acteurs pour une goutte d'eau aussi f'utile.





Le public de ce jour là
n'oubliera pas le message .


Deux séances eurent lieu et donc on ne perdit rien.


A 18 heures, les acrobaties de la compagnie champs libre impressionnèrent  le public encore plus nombreux . Ce chêne centenaire qui leur preta son épaule nous accorda une autre vision.








Puis le public prit place devant la scène pour un spectacle peut habituel:
 "la danse orientale".

Maryam nous fit partager sa passion, quelle force, grâce,générosité!
Ces danses sont envoutantes .



Ces costumes et brillants ont ébloui aussi les plus petits.






Puis la chorale de Romain Chaffard composée d'habitants du parc du verdon a pris place.
Les spectateurs ont redécouvert de vielles chansons et ont pu découvrir des chansons de "Juliette"chanteuse Française et engagée.








A 19H15 la compagnie "La rumeur entra en scène avec son piano ambulant et sa cantatrice qui en a ébloui plus d'un.



Elle invita le public à la danse.


A 20Heures, les élèves du théatre de Romain Chaffard se produirent.








Ce sont huit voix qui se sont exprimées et nous ont donné à voir et à entendre le quotidien d’une jeunesse pas toujours dorée. Entre sonneries de téléphones portables, histoires d’amour, anniversaire raté ou souvenirs d’enfance, c’est avant tout des histoires d’humanités qu’elles nous ont raconté .
Ce fut un triomphe le public se leva et fit "une standing ovation","ces comédiennes à la con" comme elles disent, ont remué et fait frissonné les trois cents personnes présentes.

 

La compagnie la rumeur prit le  relais pendant que certaines personnes se restauraient soit d'un repas froid sorti du panier soit des pizza de Sable ou des frites-saucisses de Christophe, le bar afficha complet.

Vers 21heures,

 

 Nicolas Bacchus, chanson française (Toulouse) "La bombe textuelle fit son retour ! Trublion gay et libertaire de la "chanson qui touche les bords", acide ou poignant, il parla de cul avec sa tête, dégomma plus vite que son ombre et ne s'épargna pas, fils illégitime de Caliméro et d'un pit-bull. Ses chansons qui s'avalérennt comme de la confiture alors que ce fut du vinaigre que l'on ingurgita."
En final, Il mena notre petit âne provençal sur un tour de france de la chanson française ce fut un régal.




Vers 22H00, Tino et les Furio Mambo nous ont enmené dans les années Tino  rock'n'roll  ,ce groupe d’Elvis en carton, de loubards ringards à l'énergie flamboyante, où les cuivres viennent claquer sur le swing primaire du rockabilly, a entrainé le public sur la piste de danse, taper des pieds, hurler se rouler par terre, juste pour le plaisir.
La nuit fut bien chaude à Bounas .





Déjà le public trépigne en pensant  au bounestival 2010. 

Partager cet article

Repost 0
Published by tourisme Isa - dans actualité
commenter cet article

commentaires