Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 14:24
Voilà quinze jours que j'épie leurs mouvements mais je pense aujourd'hui qu'elles sont bien reparties.

Perchées sur les fils électriques













 nourrissant leurs progénitures ou consolidant leur nid.




































On ne les voit plus .L'hiver va sonner à la porte.



Où seront elles cet hiver?

Répartition géographique

Jaune zone de nidification
Bleu zone de migration.


Extrait de Wikipedia:
Le vol de l'hirondelle de fenêtre est plus souple, planant et lent que celui de l'hirondelle rustique.

Insectivore strict.


Les deux parents maçonnent un nid hémisphérique avec des boulettes de boue prélevée au bord de l'eau à proximité, ou sous la pluie, mélangée à de la salive (qui pourrait aussi avoir un rôle désinfectant outre la consolidation et le collage des boulettes avec la paroi et entre elles). Il semble que l'hirondelle puisse volontairement mélanger à cette terre le mucus ou suc de vers de terre qu'elle presse. La paroi du nid peut être renforcée d'herbes, de pailles ou d'algues à proximité de l'océan. La mère forme le nid et parfois en polit l'intérieur par le frottement de ses plumes. Le nid est garni d'une couche plus ou moins importante de plumes. Les nids sont construits en groupe de nids, et en coopération. Il est protégé de la pluie, généralement sous une corniche ou inséré dans un élément d'architecture

Sa propension à nicher au-dessus des portes et des fenêtres, en jetant par dessus le nid les fientes des oisillons rend la convivialité avec l'Homme parfois délicate (problème facilement résolu par la pose d'un plateau sous le nid

Enfin, depuis 2004, les peurs suscitées par la grippe aviaire ont incité des personnes à détruire des nids ou nichées. D'une part ces actes sont strictement interdits, d'autre part c'est probablement inutile dans la mesure où les hirondelles ne font pas partie des espèces à risque .

Enfin, ces actes s'avèrent contre-productifs puisque les hirondelles sont des prédateurs très efficaces contre les moustiques et mouches qui sont des porteurs fréquents de maladies transmissibles dangereuses.

Partager cet article

Repost 0
Published by tourisme Isa - dans actualité
commenter cet article

commentaires