Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 08:40

"C'est une goutte de sang versée dans les barbes des seigles d'hiver.Cinq à huit pétales d'un rouge écarlate, étroits comme des flammèches, serrés de près par des sépales courts, un coeur noir concourent à la figuration de la beauté incendiaire de l'adonis pour qui Vénus en personne se serait consumée d'amour.Sa longue tige parfois rameuse, ses feuilles comme en lambeaux, tout dans l'adonis flammé n'est que fragile beauté perdue au coeur des  vertes moissons.






























Ce qu'il advint d'une adventice, littérallement une plante qui vient près de, qui accompagne les cultures. Les origines de ces missicoles sont diverses, les plus spectaculaires ont suivi le developpement historique des cultures de céreales, parfois depuis le néolithique, et accompagné leur progression depuis le bassin méditerranéen et l'Eurasie.C'est le cas de l'adonis flammé devenu rare en maints endroits du fait de l'abandon des cultures ou de l'usage d'engrais et d'herbicides.

L'adonis est le symbole d'une agriculture et d'une diversité biologiques mises à mal sur l'ensemble de la planète.

 

 

 

 

 

 

 

 


Le clin d'oeil
 de l'éternel recommencement
.

Adonis connut une fin tragique , tué par un sanglier. Cela lui valut le droit de séjourner sur terre six mois par an, devenu plante annuelle parfois encore malmenée par quelque sanglier de passage dans les moissons.

Ces textes sont extraits de " A la découverte des fleurs des Alpes" Edition Libris(Les guides des parcs nationaux de France)

On peut admirer cette fleur à Bauduen , au lieu dit Bounas.

Partager cet article

Repost 0
Published by tourisme Isa - dans actualité
commenter cet article

commentaires